10 questions à Ivan Van Den Broeck

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

10 vragenLes mois prochains, régulièrement nous allons poser les 10 mêmes questions aux  ex pilotes  de GP .  Dix questions sur le  passé, le présent et l’avenir du motocross.  Dix questions concernant leurs déceptions et leurs joies. Les noms proposer dans la revue ne sont pas les moindres. La semaine passé, c’était le championnat du monde 125cc de 1978 Akira Watanabe, maintenant les dix questions sont pour vers Ivan Van  Den Broeck.

Ivan Van Den Broeck

Ivan Van Den Broeck

Il ne faut pas expliquer que notre compatriote était un pilote d’élite du cross. Son  palmarès explique tout. Trois fois Champion de Belgique (BMB) d’ou deux chez les inters, deux fois membre d’équipe gagnant le Motocross de Nations. Et ceci a l’ époque des grands pilotes comme Georges Jobé, Jaak van Velthoven, André Vromans, Gaston Rahier et André Malherbe! Il y a quelques années apparaît tout d’un coup sur les courses oldtimercross, naturellement sur une  Maico avec le même numero 7se pilote gagnant presque toutes les manches chez les Twinchocks. Malgré l’âge, le style d’Ivan est resté le même et c’était avec beaucoup de plaisir que nous l’avons acceuilli sur les circuits comme dans le passé. Hélas, soudainement cette belle histoire c’est arrêté du à une grave chute cette année pendant le cross pour le Championnat Belge à Moresnet en Wallonie. Par la suite, Ivan a décidé d’arrêter  le cross.  Ivan  était un gain pour les oldtimers, et selon lui  cela a été les plus agréables années de motocross. Heureusement nous le voyons régulièrement comme spectateur. Voici les dix questions à Ivan Van Den Broeck.

1) Pendant votre carrière, qui était le plus fort concurrent et pourquoi? André Vromans et Jaak Van Velthoven , c’est avec ces deux grands pilotes que j’ai lutté pour les Titres de  Belgique en encore aujourd’hui j’ai beaucoup de respect pour ces deux hommes. (plus André Malherbe mérite mon respect infini!).

2) Quel était votre circuit préféré?   J’en ai plusieurs, mais s’il faut  en nommer un seul :  Sittendorf en Autriche, là j’ai gagné la manche d’ouverture saison GP 500 en 1979.

3) Quel moto vous à impressionné le plus fort et pourquoi?  La machine d’usine Suzuki 500cc, que j’ai piloté pour l’équipe de Sylvain Geboers en 83, avec cette moto je pouvais mettre un peu de surplus, malheureusement cette année était super lourde dans la catégorie 500cc avec beaucoup de candidats pour la victoire comme: Malherbe, Carlqvist, Noyce, Bruno, Vromans, Van Velthoven, Everts, Thorpe, Rond, Sintonen, Carlsson etc…

4) Quel décision n’était pas la meilleure dans votre carrière comme pilote motocross?  Dans mes années débutants (1972), j’ai refusé un contrat d’usine chez Suzuki , je devais roulé pour eux le Championnat Japonais et après moi le fut Gaston Rahier qui est décédé maintenant, il a sauté sur la charrette avec toutes les succès connus entre-temps.

5) 2-temps ou 4-temps?  DEUX-Temps !!!!!!!

6) Est-ce que il y a de l’avenir pour les motocross électrifiés?  à mon avis, non. Il n’y a pas du tout de charme ou de nostalgie à regarder des motos électriques qui bourdonnent.

7) Quel événement dans votre carrière reste pour toujours dans votre mémoire?  La première fois que je suis devenu Champion de Belgique 500cc Inters, après un hole-shot j’ai fait  une chute dans la dernière épreuve, après le premier demi-tour dans la deuxième manche, mon guidon plié, et comme  je ne pouvais compter sur personne  dans cette épreuve du championnat , j’ai pris un piquet cassé, je l’ai mis dans mon guidon et  j’ai replié le guidon plus ou moins dans le bon sens, et puis je suis reparti  loin après les autres.  Naturellement je n’ai pu gagné, mais terminé comme troisième.  C’était juste assez (1978) pour gagner le titre. Ce qui m’a impressionné le plus  fort, c’est que presque tous les spectateurs étaient sur le circuit et que chaque fois je devait passer une vraie haie d’honneur d’ hommes qui m’ont encouragé pour rouler!

8) MXGP ou Supercross? Et pourquoi?  MXGP! Personnellement je n’aime pas le Supercross car ce n’est que tourner et retourner, c’est plus voler dans l’air que rouler,  blockpasses (personnellement je trouves cela affreux), et ne parlons pas des accidents.

9) Quel victoire est la plus forte de votre carrière?   Deux victoires GP 125cc en 1973 sur deux semaines ( avant j’étais trois mois dans le plâtre, et je n’ai été que trois semaines sur la moto pour les GPs de Finlande en Suède).

10) Qu’est ce que doit changer pour que le motocross devient de nouveau un sport très populaire?  Le cross est et sera toujours un sport populaire , un sport qui doit rester accessible. Plus, suivant moi il faut essayer de retourner vers des circuits naturels (nous n’avons pas besoins des gestes supercross sur nos circuits.
Aujourd’hui les circuits de cross deviennent beaucoup trop dangereux, et je comprends qu’il y ai des parents qui disent à leurs gosses : arrête!  Aussi, l’organisateur actuel des GP (Youthstream) captive trop des dates qui précédemment étaient disponibles pour des vrais classiques, maintenant ils sont disparus du calendrier de cross. Et pour finir, pourquoi pas garder les catégories 125cc, 250cc, 500c, maintenant c’est MX2, MX1, et puis MXGP,……. quoi que dans quelques années j’éspère que les cylindrés seront les même ???? Le plus important pour notre beau sport c’est de trouver des circuits d’entraînement !!!!   C’est triste, mais s’il n’ y a pas des politiciens qui osent nous interdire de rouler, notre sport préféré va disparître !

Uw reacties

More MX Vintage news

  • Techniek: noodreparatie van een koppelingsdeksel

    Techniek: noodreparatie van een koppelingsdeksel

    De motorblokbehuizing van onze cross- en Enduromachines zijn gemaakt van een legering van aluminium en magnesium. Een verloren gelopen steen kan tijdens een rit zomaar een gat slaan in het …
  • HOT: geen Flutlichtcross in Kleinhau!

    HOT: geen Flutlichtcross in Kleinhau!

    De zoveelste organisatie moet voor de bijl. De roemruchte Flutlichtcross die elk jaar daags na Hemelvaartdag wordt gereden in Kleinhau werd door de coronacrisis verplaatst naar 25 september. Echter is …
  • VIDEO: de GP 250cc in Spa-Francorchamps!

    VIDEO: de GP 250cc in Spa-Francorchamps!

    Rond de eeuwwisseling vond Georges Jobé dat er evengoed aan motorcross kon worden gedaan op een F1-circuit en zo kreeg Spa-Francorchamps tweemaal een GP 250cc toegewezen. De teams konden dankbaar …
  • Lees hier nr 32 van de Motorgazet online

    Lees hier nr 32 van de Motorgazet online

    Dit nummer is meteen ook de laatste digitale editie van de Motorgazet want samen met de herstart van het WK motorcross zal de volgende editie weer op het vertrouwd krantenpapier …
  • Il n’y aura pas de Championnat Oldtimercross en 2020

    Il n’y aura pas de Championnat Oldtimercross en 2020

    L’épidémie de coronavirus en ce début  2020 a sérieusement bouleversé le monde. Des mesures draconiennes ont été prises pour limiter la propagation. Il y a même eu un confinement sans précédent qui …